fbpx

Le yin yoga est une pratique magnifiquement délicieuse qui nous aide à soulager à la fois nos maux physiques et apaiser notre état mental. Cette pratique nous donne le temps de nous asseoir en nous-mêmes, d’être simplement présent et immobiles tout en remarquant ce que le corps et l’esprit nous disent. Personnellement, j’aime beaucoup intégrer des accessoires pour me permettre de me laisser aller complètement dans les postures tout en respectant une tension ou une compression juste et douce dans mes tissus. On peut considérer ce type de pratique de « Yin Restaurateur » permettant une belle introspection physique, énergétique, mentales et spirituelles. C’est tellement thérapeutique! Mieux se connaitre nous aide à mieux réagir à ce qui se présente à nous.

Image Yin yogaLe mot Yin est un adjectif, bien que ce terme soit utilisé comme nom dans la pratique du Yin Yoga. Le Yin et le Yang sont relatifs à l’un et l’autre : rien n’est absolument l’un ou l’autre. Considérez le célèbre symbole taijitu montré ici provenant du Taoïsme. Remarquez que dans la section noire du Yin il y a un point blanc représentant le Yang, et vice-versa. Donc on peut dire que rien n’est absolu, surtout pas en Yoga!

Yin décrit des choses qui sont relativement plus sombres, plus denses, plus fraîches, cachées, plus intérieures, plus féminines, plus mystérieuses. Il se réfère littéralement au côté ombragé d’une montagne. Yang décrit des choses qui sont relativement plus brillantes, plus légères, plus chaudes, plus superficielles, plus évidentes. Il se réfère au côté ensoleillé de la montagne. Ces attributs peuvent être appliqués à notre pratique de Yoga. En général, une pratique active, et soutenue, plus physique, chaude et serait considérée comme yang par rapport à une pratique plus calme, plus fraîche, plus passive, d’où le nom de Yin Yoga. Les deux pratiques sont nécessaires à notre santé.

On va travailler les tissus Yang comme les muscles et la peau différemment des tissus Yin comme des ligaments. Prenons l’exemple du plastique pour démontrer qu’est-ce qui est Yin ou Yang. Un plastique mou comme un élastique est très malléable, on l’étire, on le bouge à répétition et il revient à peu près à sa place. Les muscles sont comme des élastiques. Tandis que les tissus plus profonds ou plus denses, comme les ligaments, disons en plastique plus épais comme le plastique d’une carte de crédit. Si on pli une carte de crédit, comme elle n’est pas faite pour ça, un moment donné elle va casser, faut donc respecter sa malléabilité. Prenons l’exemple des dents. Quand on se fait installer des broches, c’est pour longtemps! Sinon, on cassera nos dents. Les dents sont des tissus Yin.

On revient à nos muscles pour bien comprendre le concept de fascias.  La science démontre que tous nos morceaux sont connectés ensemble par une substance fibreuse qu’on appelle les fascias, y en a partout, autour de chaque organe, chaque muscle. On dit même qu’un tissu devient l’autre. Prenons, un os, le périoste prend la forme du tendon qui prend la forme du muscle qui se connecte à d’autres muscles, d’autres os etc. On ne peut pas séparer un tissu d’un autre. Tout est interrelié, ce n’est pas pour rien qu’en anglais on appelle ces tissus « connective tissus ». Donc, on ne peut pas dire qu’on va étirer juste un muscle, c’est sûre que toute la chaine musculaire et les organes reliés aux tissus qu’on cible sera étiré et manipulé.

“On pratique le Yin Yoga spécifiquement pour aller stimuler les tissus Yin, plus profonds, plus près de nos articulations. L’idée est de généré un stress doux et passif, qu’on tiendra longtemps. Rappelons-nous que les tissus Yin sont les ligaments, le tendons, les fascias, les capsules articulaires et même les os.

Il faut aussi se rappeler que chaque être humain sur cette planète est unique physiquement et mentalement en raison de sa génétique, de ses expériences, de son environnement, etc. En Yin yoga, il n’y a pas d’idéal esthétique à atteindre, ce qui rend l’approche de ce type de yoga très saine et fonctionnelle. Le but, si on peut dire, est personnel. Il dépend de l’anatomie de chacun, de son ouverture et de ses limitations.

mobilité et la

Comme mentionné précédemment, le principe de base de tout type d’exercice physique est de stresser les tissus. MAIS, il faut aussi leur laisser une période de récupération afin que le corps les renforce (un p’tit-savasana entre les postures, mioummmm!). Nos articulations sont principalement faites de tissus conjonctifs, comme les fascias dont je parlerai plus haut. On sait qu’ils réagissent mieux à une charge douce, lente et régulière, et c’est ce que propose le Yin yoga, puisqu’il favorise la la mobilité et la flexibilité de la majorité des tissus des articulations – bien que l’attention soit surtout portée au niveau des épaules, du dos, des jambes et des hanches.

Voici les principes importants à retenir pour pratiquer le Yin Yoga :

  1. Bougez doucement vers la posture proposée et tentez de trouver un étirement doux, équivalent à environ 3 ou 4 sur 10. Vous ne devez pas forcer, autrement votre Yin devient Yang. Laissez-vous mariner tout doucement en demeurant pleinement présent aux sensations et surtout, en acceptant les ouvertures ou les limitations du moment.
  2. Lorsque vous avez trouvé votre confort dans la posture, c’est le temps de relâcher les tensions et d’entrer dans l’immobilité. Si cependant, vous devez bouger pour vous ajuster, faites-le très doucement, en pleine conscience de vos mouvements.
  3. Et en Yin, on reste longtemps dans les postures, immobiles, pour permettre aux cellules de produire leur biochimie au grand bénéfice de nos tissus. Ce n’est pas facile pour la plupart des gens au début de “ne rien faire”. On est tellement habitué d’être en mode « faire » et en Yin, on s’offre l’occasion d’entrer en mode « être ». Être présent à soi, à ses sensations, à ses pensées et même à ses émotions.

Pour travailler au niveau des articulations, il faut développer cette attitude de pleine conscience corporelle. Donc, le Yin Yoga est la moitié de ce qu’on doit faire pour optimiser notre santé. L’autre moitié est bien sûre d’activer notre côté yang! Et c’est ce qu’on retrouve dans nos séquences de Mobilité Articulaires Contrôlées et nos séances d’activités plus soutenues.

Quelques bénéfices du Yin Yoga

Du point de vue physiologique, le fait de tenir les postures longtemps permet d’augmenter la circulation des fluides au niveau des tissus conjonctifs, et ainsi améliorer la circulation autour des articulations et la flexibilité des tissus. La pratique du Yin Yoga permet donc de :

  • Lutter contre la raideur articulaire
  • Éviter la dégénérescence des os
  • Réduire la rigidité des tissus
  • On peut pratiquer un peu n’importe où et n’importe quand, croyez-moi! C’est un complément dont je ne peux pas me passer après une activité physique.

Du point de vue mental et émotionnel, ce style de yoga permet d’atteindre un niveau de concentration élevé, de cultiver l’abandon et le lâcher-prise et d’apprendre à ralentir. Le véritable défi du Yin Yoga réside dans notre capacité à rester immobile physiquement, pour ainsi diminuer les fluctuations du mental. La pratique régulière contribue à :

  • Calmer le système nerveux, apaiser l’état mental
  • Aider à gérer le stress psychologique
  • Permettre l’introspection et la faciliter
  • Faciliter la concentration et la méditation

Du point de vue énergétique, la pratique renoue avec la philosophie taoïste et utilise la carte des méridiens d’acupuncture afin de rétablir l’harmonie dans le corps subtil, cela en ciblant les canaux (méridiens) qui traversent les fascias. La pratique permet :

  • L’équilibre et l’harmonisation du Qi grâce à la tension juste et à la compression douce sur les méridiens
  • La distribution et la circulation de cette énergie vitale définie par le modèle yogique – le Prana – par la pratique de la respiration consciente

 

Scientifiquement démonté!

Les résultats d’une étude scientifique contrôlée démontrent que d’intégrer une pratique de Yin Yoga régulière durant 5 semaines augmente la santé psychologique chez l’adulte d’âge moyen qui se déclare modérément à fortement stressé. Au bout de 5 ces semaines, le Yin Yoga semblait réduire les facteurs de risque physiologiques et psychologiques. L’étude suggère que l’incorporation du Yin Yoga pourrait être une méthode simple et peu coûteuse pour limiter les effets négatifs sur la santé associés à un stress élevé. Voici l’article en question : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30020987/

Je vous invite à essayer une courte séance si le cœur vous en dit, c’est par ici : https://youtu.be/yQqiSWEIYAI

Profitez-en pour vous abonner à ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC6k2remBJ9AOxyCz1Cl2zhA

Rejoignez mon groupe privé sur Facebook, j’y partage des trucs et astuces pour maintenir une bonne santé par la pratique du Yoga : https://www.facebook.com/groups/692637778168545

Au plaisir de pratiquer avec vous bientôt!

Namaste

Lucie